La Grande Moldavie, 

en République moldave, Ukraine et Roumanie

12 jours, du 2 au 13 septembre 2020, en pension complète

L’ancienne Principauté de Moldavie (1359-1711), rempart orthodoxe contre les Tatars et musulmans ottomans.

Ce voyage transfrontalier nous ouvrira à de multiples monuments religieux, civils et cités. Nous pourrons aussi comparer les niveaux de vie des moldaves de la République, ancienne Bessarabie, qui fut longtemps dans l’empire russe puis de l’Union soviétique. Puis l’Ukraine, indépendante depuis presque 30 ans et qui apprend à exister loin de la Russie. Enfin, la Roumanie qui, depuis son entrée dans l’Union européenne, évolue, même lentement.

Jacques sera l’interprète franco-russe indispensable et Geneviève la guide de l’iconographie moldave. Nous aurons aussi quelques intervenants spécialistes locaux.

Jour 1 : France - Chisinau

Vols de France à Chisinau, capitale de la République moldave. Nuit à l’hôtel à Chisinau.

Jour 2 : Chisinau - Lalova

Visite du centre-ville de Chisinau et du monastère Tiron puis route vers Orhei Vechi, et les reste de la ville des tataro-mongols. A Butuceni, visite de l’ermitage troglodyte fondé au XV° par Etienne le Grand, voïvode de la principauté de Moldavie, ainsi que du village préservé et de son musée ethnographique, déjeuner traditionnel. Route pour les gorges du Dniestr. Dîner et nuit en chambres d’hôtes très originales, un ancien caravansérail dans le village de Lalova sur les bords paisibles du Dniestr.

Jour 3 : Lalova - Zipowa-Lalova

Randonnée et visite de monastères en activité autour de Saharna-Tipova avec une guide moldave. Jacques nous servira d’interprète franco-russe. Déjeuner puis visite du monastère neuf en activité au sommet de la falaise, comme, en descendant au bord du Dniestr, du monastère troglodyte d’Etienne le Grand au XV°. Nous constaterons la pérennité de l’iconographie orthodoxe, en confrontant l’ancien avec le nouveau. Promenade dans le village bucolique de Lalova le long des berges du Dniestr. Dîner et nuit à Lalova.

 

Jour 4 : Lalova - Kameniets Podolski

Départ matinal vers l’Ukraine avec pique-nique en route, visite de la forteresse du XV° de Soroca pour surveiller la limite est de la Principauté de Moldavie le long du Dniestr. Visite en Ukraine de l’ouest de la forteresse de Hotin, toujours au bord du Dniestr, des XIV°-XV°, importante lors des conflits polono-turcs, haut-lieu de la résistance cosaque. Arrivée à Kameniet’s Podolski, dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 5 : Kameniets Podolski - Tchernivtsy

Promenade dans la ville fortifiée de Kameniets Podolski, marche de la Pologne et rempart contre les Ottomans pour constater qu’une ville marchande accueille toutes les religions d’Europe et d’ailleurs, avec visite de différents lieux de culte selon leur ouverture déjeuner puis visite de la forteresse XIV°-XVII° de Kamenets Podolski protégée par son canyon. Route, dîner et nuit à l’hôtel à Tchernivtsy.

Jour 6 : Tchernivtsy

Promenade dans Tchernivtsy, capitale autrichienne de la Bucovine, partie de la Moldavie, jusqu’en 1918,  au style « Europe centrale- Habsbourg », depuis le centre historique, avec visites de l’église arménienne, de l’université et du cimetière juif avec un guide universitaire francophone. Déjeuner, dîner et nuit à l’hôtel à Tchernivtsy.

 

Jour 7 : Tchernivtsy - Kolomiya

Départ pour Kolomiya et visite en route d’une église en bois de 1582 puis déjeuner à Kolomiya et visites du musée ethnographique et du musée des Pyssanki, œufs décorés par les Houtsoules, peuple des Carpates tant en Ukraine qu’en Roumanie. Dîner et nuit à Kolomiya.

Jour 8 : Kolomiya - Sucevita

Départ matinal pour la Roumanie de l’est, la région justement nommée Moldavie, en longeant les Carpates. Pique-nique en route à Radautsi, avec visite de son église peinte, la première bâtie de la Principauté puis visite d’une autre église à Arbore, peinte plus tardivement pour le seigneur Luca Arbore en 1541. Ainsi ces deux églises encadrent-elles la période faste de la principauté de Moldavie. Arrêt à l’atelier de poterie noire de Marginea puis dîner et nuit en chambre d’hôtes à Sucevita.

Jour 9 : Sucevita – Voronet, les perles de Moldavie

Visite matinale du monastère fortifié et peint de Sucevita, de 1585, aujourd’hui habité par des moniales. Route dans les Carpates vers Moldovita pour la visite du monastère fondé en 1402 par Alexandre le bon et peint sous Petru Rares en 1532, visite peut-être sous la houlette de mère Tatiana. Déjeuner houtsoule avec démonstration d’œufs peints par la famille de Viorica Semeniuc. Dîner et nuit à Voronet près du monastère.

Jour 10 : Voronet - Probota      

Visite du monastère de Voronet, construit en 1488 par Etienne le Grand et peint à l’extérieur sous Petru Rares en 1547. Tout près, visite du monastère de Humor construit et peint en 1530 sous Petru Rares puis route avec pique-nique vers Dragormina pour la visite d’un des derniers monastères fortifiés de Moldavie, fondé en 1609 où la scultpre a remplacé la peinture, à la silhouette élancée. Enfin, visite du monastère en activité de Probota, premier à êter construit par Petru Rares et peint en 1530 de façon novatrice. C’est un monastère en activité et les moniales nous accueillerons pour le dîner au réfectoire des hôtes et la nuit dans la clôture monastique.

Jour 11 : Probota - Iasi

Route vers les montagnes saintes de Neamt. Visite du monastère de Neamt construit par Etienne le Grand au XV° et initiant les grands chantiers moldaves. Pique-nique et route vers Iasi, capitale moldave au XVII° avec visites du monastère de Golia et de l’église des trois Hiérarques du XVII° par Basile le Loup, couverte de sculptures ornementales, le dernier style avant la disparition de la principauté moldave. Dîner et nuit à Iasi.

 

Jour 12 : Iasi - France

Vols pour la France.

Moldavie
Histoire et cartes

Ce prix comprend 

pour 10-15 voyageurs :

- Les vols internationaux, ainsi que les transports divers et variés mentionnés dans le programme
- Un minibus privé avec chauffeur

- Les entrées sur les sites, excursions et activités mentionnées dans le programme
- Geneviève et Jacques Sanchez, slavophone, comme guides culturels
- L'hébergement sur la base d'une chambre double/ twin à partager

- La pension complète sans les boissons. Nous privilégions les restaurants locaux et non ceux réservés aux touristes

 

Il ne comprend pas :
- L’acheminement vers et depuis votre aéroport de départ
- Les boissons
- L’assurance annulation (vous pouvez en bénéficier en payant le voyage avec une carte bancaire qui la comprend)

- La chambre individuelle à 200 €
- Les pourboires

Remarques :

La Roumanie est dans l’Union européenne. Aucun visa n’est exigé pour la République moldave ni pour l’Ukraine. Néanmoins, le passeport est obligatoire.

Prévoir un foulard pour les femmes afin de visiter les églises orthodoxes.

Le_19_à_Saaremaa_(3).jpg
Jacques en Bouriatie.JPG
forteresse de Hotin en Ukraine

forteresse de Hotin en Ukraine

une pause saveur en Roumanie

une pause saveur en Roumanie

Rasca le monastère-hôtel en Roumanie

Rasca le monastère-hôtel en Roumanie

oeufs Pissanka houtsoules

oeufs Pissanka houtsoules

Butuceni en République moldave

Butuceni en République moldave

villageoises moldaves

villageoises moldaves

INFORMATIONS

LA PIERRE A ENCRE VOYAGES

24 rue Blanqui

33560 CARBON BLANC

tel : 06 08 34 37 06

       05 40 05 03 24

MENTIONS LÉGALES

CONDITIONS DE VENTE

NOS DESTINATIONS

Butuceni en République moldave