Les chemins de Saint Jacques

13 jours, à partir du 31 mai, en demi-pension

 

Jour 1 : France-Jaca

Avion France-Madrid puis minibus vers le camino aragonès et Jaca, capitale de l’Aragon au XI°, de la cathédrale San Pedro, de 1077 contemporaine de celle de Saint Jacques de Compostelle, son musée diocésain, puis sa citadelle du XVI°. Dîner et nuit à Jaca. 

 

Jour 2 : Jaca – Javier

Route pour l’ermitage perché de San Juan de la Pena. Puis, à Santa María la Real de Sangüesa, église romane de 1131 où Leodegarius a sculpté le portail en même temps que celui de Santiago. Puis, dominant le lac de Yesa, l’abbaye San Salvador de Leyre, centre spirituel de la Navarre et son église de 1057. Enfin, le château de Javier, forteresse du XIII, où est né l’apôtre de l’Asie, le jésuite Saint François-Xavier. Dîner et nuit à Javier.

 

Jour 3 : Javier - Viana 

Route pour Pampelune pour le le camino en ville : la Cathédrale fin XIV°, l’église St Sernin du XIII°, san Lorenzo avec la statue san Fermin. Ensuite route pour Santa Maria d’Eunate, en pleine nature, fin XII°. Puis Puente la Reina où le camino passe entre le couvent et l’église del Crucifijo (crucifix) fin XII°, la rua Major et l’église Santiago jusqu’au pont de la reine en pierre, du XI°. Après le monastère cistercien d’Iranzu, du XII°, par la route des vignobles, Viana, promenade du soir à l’église Ste Marie, gothique XIII°-XIV°. Dîner et nuit à Viana.

 

Jour 4 : Viana - Navarette

Route pour Torres del Rio et l’église du St Sépulcre imitant l’art califal. A Estella, l’église Saint Michel au portail navarrais fin XII°, l’église perchée San Pedro de la Rua. A Logrono, le camino en ville avec l’église san Bartolomé au splendide portail XIII° et tour mudéjar, le pont sur l’Ebre, l’église Santiago, XVI° par les Rois catholiques. A Navarette, l’hôpital des pèlerins, une alfareria avec des céramiques au tour. Dîner accompagné de vin de la Rioja et nuit dans une confortable auberge de pèlerins à Navarette.

 

Jour 5 : Navarette - Santo Domingo de la Calzada

Route pour Najera et le monastère avec cloître de Santa Maria la Real, XI°-XVI°, nécropole royale de Navarre aux magnifiques gisants puis à Tricio, l’ermitage de Santa Maria de los Arcos, basilique paléochrétienne des V°-VI° et pique-nique. A San Millan de la Cogolla, le monastère de Suso de 959 avec son église mozarabe aux arcs outrepassés et le monastère de Yuso 1504-XVIII° aux reliquaires en ivoire du XI°. Nuit à Santo Domingo de la Calzada.

 

Jour 6 : Santo Domingo de la Calzada - Burgos

A Santo Domingo de la Calzada, visite de la cathédrale XII° romano-gothique et son trésor sacré, dans le cloître. Puis à San Juan de Ortega, le monastère fin XII° jouxtant l’hôtellerie pour les pèlerins. A Burgos, depuis l’Arc de Santa Maria XVI°, visite de la cathédrale Sainte-Marie, synthèse au XIII° du gothique français, allemand, espagnol  et les églises San Gil et San Nicolas du XV° au retable en pierre de Simon de Cologne. Dîner et nuit à Burgos face à la cathédrale.

 

Jour 7 : Burgos

Dans les environs de Burgos, la Cartuja de Miraflores, merveilleuse châsse architecturale du tombeau des parents d’Isabelle la Catholique, le monastère de Las Huelgas XII°-XIII° cistercien, nécropole royale castillane avec l’étendard de la bataille de las Navas de Tolosa de 1212 et le récent musée de l’évolution humaine reconstituant le site préhistorique d’Atapuerca. Dîner et nuit à Burgos.

         

Jour 8 : Burgos - Fromista 

Route pour Sasamon et sa cathédrale éphémère, puis San Anton à Castrojeriz, l’église la Vierge du pommier du XIII°. Depuis Boadilla del Camino et sa colonne gothique de justice, une portion de camino à pied (1h30) longeant le canal de Castille du XVIII° jusqu’à Fromista. Visite de l’église San Martin de 1066, un modèle d’art roman. Dîner et nuit à Fromista.

 

Jour 9 : Fromista - Astorga

Route, par Carrion de los Condes et l’admirable portail roman de 1160 de l'église Santiago, pour le musée et la villa romaine La Olmeda, Ier- IVe° aux superbes mosaïques antiques. Ensuite, Sahagun aux églises mudéjars San Tirso et san Lorenzo du XIII° avec pique-nique. Enfin, à Leon, la collégiale san Isidoro aux fresques romanes XII° dans la nécropole des rois de Léon et la cathédrale gothique du XIII° aux vitraux étincelants. Par le pont d’Orbigo, nuit près d'Astorga.

 

 Jour 10 : Astorga - Las Medulas - Oreillan

A Astorga, le camino devant la cathédrale Santa Maria XV°-XVI° et le Palais épiscopal de Gaudi fin XIX°. Ensuite Ponferrada avec l’église Santo Tomas de las Ollas X° mozarabe puis le castillo des templiers de Jérusalem, forteresse du XII° pour protéger les pèlerins. Par la vallée du Sil, route dans le Bierzo pour Las Medulas, les mines d’or romaines du pays des Astures, exploitées aux I°-II° siècles. Courte randonnée pour la vue d’ensemble, sur les monts aurifères érodés, au mirador d’Orellan, avec visite d’une galerie souterraine. Dîner et nuit à Oreillan.

 

Jour 11 : Oreillan - Santiago de Compostelle

Retour sur la via de la Plata (argent) pour Villafranca del Bierzo et l’église Santiago du XII° où les pèlerins malades obtenaient leur Compostellane sans avoir à aller jusqu’à Compostelle. Montée dans le Bierzo jusqu’à O Cebreiro aux paillottes préromanes circulaires dominées par l’église san Maria la Real du IX° et son calice dit du Saint Graal. Pique-nique. Route à travers la Galice pour Santiago de Compostelle avec une visite de l’hôpital royal de los Reyes catolicos, fondé début XVI° pour accueillir les malades et pèlerins. Nuit dans un monastère à Santiago de Compostelle.

          

Jour 12 : Santiago de Compostelle

Autour de la Place de l'Obradoiro, la cathédrale de Santiago, Saint Jacques de Zébédée, en granit de 1075 et son portail de la gloire restauré dans sa polychromie pour l’année jubilaire de 2020, le musée de la cathédrale dans le palacio roman de Gelmirez XII°, et le musée des pèlerins. Temps libre dans les rues de la ville de granit où se détendent les pèlerins enfin arrivés à destination. Dîner au grand réfectoire du monastère San Martin Pinario et nuit à Santiago de Compostelle.

 

Jour 13 : Santiago - retour en France par avion

Les étapes sont courtes, très peu de km par jour en minibus, le chemin pédestre étant tout près de la route nationale que le minibus empruntera pour nous mener au plus près des sites. Les marches ne seront pas difficiles et ne nécessitent pas de chaussures particulières.

La saison est celle d’une intense activité du camino afin de rencontrer des pèlerins à pied, à vélo… et nous donnera le plus de chances possibles pour visiter les églises de pèlerinage et châteaux militaires.

Nous avons aussi pensé au monde romain (villa et mines d’or), au site préhistorique d’Atapuerca avec le magnifique musée de l’évolution humaine, à une alfareria avec des céramiques au tour, aux excellents vins de la Rioja.

Santiago
Camino

Ce prix comprend

pour 7 voyageurs :

- Les vols internationaux, ainsi que les transports divers et variés mentionnés dans le programme
- Un minibus privé avec Jacques Sanchez pour chauffeur

- Les entrées sur les sites, excursions et activités mentionnées dans le programme
- Geneviève Sanchez, ancienne Jacquaire et Jacques Sanchez, aux origines espagnoles, comme guides culturels
- L'hébergement en hôtels sur la base d'une chambre double/ twin à partager

- La demi-pension sans les boissons. Nous privilégions les restaurants locaux et non ceux réservés aux touristes

 

Il ne comprend pas :
- L’acheminement vers et depuis votre aéroport de départ
- Les repas hors demi-pension et les boissons
- L’assurance annulation (vous pouvez en bénéficier en payant le voyage avec une carte bancaire qui la comprend)

- La chambre individuelle à 300 €
- Les pourboires

Le_19_à_Saaremaa_(3).jpg
Jacques mer.jpg
cigognes sur le camino

cigognes sur le camino

Santa Maria de Eunate

Santa Maria de Eunate

San Tirso de Sahagun

San Tirso de Sahagun

château de Javier

château de Javier

La Vierge de Najera

La Vierge de Najera

la cathédrale de Burgos

la cathédrale de Burgos