monastere voronet.JPG

La Roumanie,  des trois provinces

14 jours, du 24 août au 6 septembre, en demi-pension

La jeune Roumanie est composée de trois anciens Pays historiques : la Valachie autour de Bucarest, la Transylvanie protégée par les Carpates, la Moldavie et ses monastères peints. Une mosaïque de peuples, de religions, se côtoient par l'Histoire et fondent les traditions roumaines aussi diversifiées qu'attachantes.

Jour 1 : France - Bucarest

Arrivée à Bucarest. Nuit à l’hôtel ou en appartement à Bucarest.

 

Jour 2 : Bucarest en Valachie

Tour de ville par la calea Victoriei, le quartier et la rue Lipscani, visite du monastère Stavropoleos du XVIII°, de style Brâncovenesc. Puis, le musée national des Arts dans l’ancien Palais royal. Déambulation dans le vieux Bucarest autour de L’athénée roumain, jusqu’au Palais du peuple, témoin de la démesure de Ceaucescu, et sa visite. Nuit à Bucarest.

 

Jour 3 : Bucarest - Horezu

Route vers la magnifique église épiscopale du XVI° de Curtea de Arges : petite église des potiers et résidence des rois. Puis, à Horezu, le monastère d’un Seul bois et l’atelier de poterie, spécialité de la ville. Nuit à Horezu.

 

Jour 4 : Horezu - Sibiu

Visite du monastère d'Horezu XVII° de style Brâncovenesc puis route pour la Transylvanie avec déjeuner possible à la mine de sel d'Ocnele Mari puis visite du monastère de Cozia et du site romain d'Arutela. Superbe route pour le joli village et le musée d’icône sur verre de Sibiel. Nuit à Sibiu.

 

Jour 5 : Sibiu

Visite de Sibiu, ses fortifications, la ville basse, la ville haute et sa grande place où chaque religion a son église, visite du musée Bruckenthal et sa magnifique collection privée ainsi que le musée de la culture populaire saxonne Emil Sigerus. Nuit à Sibiu.

 

Jour 6 : Sibiu - Sighișoara

En route, Mediaș aux 17 tours et bastions. Puis visite de la citadelle fortifiée de Biertan-Birthälm et son église-halle au retable des maîtres de Nuremberg. Enfin Sighișoara, aussi appelée Segesvar-Schässburg et son magnifique centre historique : la tour de l'horloge, la citadelle, les escaliers des écoliers, protégeant les enfants des intempéries depuis 1642. Nuit à Sighisoara.

 

Jour 7 : Sighioșara - Brașov

Sur la route, visite de la citadelle fortifiée saxonne rurale de Viscri-Weisskirch et Harman. A Brașov, visite du centre-ville et notamment de l’église noire et de sa collection de tapis ottomans et de la synagogue. Nuit à Brașov.

 

Jour 8 : Brasov – Probota ou Rasca

Route pour la moldavie roumaine, à travers les gorges de Bicaz et Lacu Rosu, pour y pique-niquer ainsi que visiter le monastère de Neamt construit par Etienne le grand au XV° siècle et son décor en céramique multicolore. Nuit aux portes de la principauté de Moldavie au monastère en activité de femmes de Probota, bâti en 1530 par Petru Rareš ou bien au monastère d’hommes de Rasca près de Falticeni. Dîner au réfectoire des hôtes et nuit dans la clôture monastique.

 

Jour 9 : Probota ou Rasca - Sucevita

Visite du monastère de Voronet, construit en 1488 par Etienne le Grand et peint à l’extérieur sous Petru Rares en 1547. Tout près, visite du monastère de Humor construit et peint en 1530 sous Petru Rares. Route pour Sucevita via la petite église peinte civile d’Arbore, visite de l’atelier de poterie noire de Marginea. Dîner et nuit en chambre d’hôtes à Sucevita.

 

Jour 10 : Sucevita - Sucevita

Visite matinale du monastère fortifié et peint de Sucevita, de 1585, pour profiter, avec mère Tatiana, de l’atmosphère de ce monastère de moniales. Route dans les Carpates vers Moldovita, via la cascade Usului. A Moldovita, déjeuner houtsoule avec démonstration d’œufs peints par Viorica Semeniuc puis visite du monastère fondé en 1402 par Alexandre le bon et peint sous Petru Rares en 1532. Dîner et nuit en chambre d’hôtes à Sucevita.

 

Jour 11 : Sucevita - Brasov

Route pour Agapia et son Musée vivant de la vie monastique orthodoxe. Remontée vers les contreforts des Carpates pour un pique-nique puis descente vers la vallée de la Prahova, lieu de villégiature des souverains roumains dès leur intronisation au XIX°. Nuit à Brasov.

 

Jour 12 : Brasov - Sinaia

Par la vallée de la Prahova et son vignoble, visite d’un chai de vin spumante. Visite du château XIX° de Peleș et de celui de Pelișor, chalet fortifié et maison de villégiature des rois roumains du début du XX°. A Sinaia, montée aux monts Buegi puis randonnée-visite du monastère du mont Sinaï. Nuit à Sinaia.

 

Jour 13 : Sinaia - Bucarest

Sur la route pour Bucarest, en visitant la verrerie de Buzau, fabricante officielle des reproductions de Lalique et Daum. A Bucarest, visite de l’écomusée du village du paysan roumain et du musée Zambaccian, collection privée des peintres roumains et français du XIX°-XX°. Nuit à Bucarest.

 

Jour 14 : Bucarest - France

Transfert à l’aéroport pour les vols pour la France.

Ce prix comprend

pour 7 voyageurs :

- Les vols internationaux, ainsi que les transports divers et variés mentionnés dans le programme
- Un minibus privé avec Corentin Sanchez-Douillard pour chauffeur

- Les entrées sur les sites, excursions et activités mentionnées dans le programme
- Geneviève Sanchez et Corentin Sanchez-Douillard comme guides culturels
- L'hébergement en hôtels sur la base d'une chambre double/ twin à partager

- La demi-pension sans les boissons. Nous privilégions les restaurants locaux et non ceux réservés aux touristes

Ce prix ne comprend pas :

- L’acheminement vers et depuis votre aéroport de départ
- Les repas hors demi-pension et les boissons
- L’assurance annulation (vous pouvez en bénéficier en payant le voyage avec une carte bancaire qui la comprend)

- La chambre individuelle à 300 €
- Les pourboires

Le_19_à_Saaremaa_(3).jpg
encore moi.jpg
Monatère d'Humor, la Résurrection

Monatère d'Humor, la Résurrection

poterie d'Horezu

poterie d'Horezu

Peles

Peles

maison de Viscri

maison de Viscri

Nicolas Grigorescu

Nicolas Grigorescu

Transylvanie

Transylvanie