Saint Cirq Lapopie.JPG

Le Lot des trois rivières

8 jours, en octobre, en demi-pension

Le Lot puise son caractère dans ses Causses entaillés par les vallées du Lot, de la Dordogne et du Célé. La nature d’abord puis l’homme ont laissé leurs empreintes depuis la nuit des temps en le jalonnant de sites grandioses et magnifiques villages et châteaux médiévaux et Renaissance.

 

Jour 1 : la vallée du Lot

Acheminement en avion puis route vers Cahors. La presqu’île de Luzech dans la courbure de la rivière ; la cité perchée du Puy-l’Evêque puis, aux Arques, le musée Zadkine consacré au peintre biélorusse, fou de Quercy. Retour à Cahors pour une promenade entre le pont Valentré et le quartier de la cathédrale St Etienne. Nuit à Cahors.

 

Jour 2 : les vallées du Célé et du Lot

Après le chemin de halage de Bouzies taillé dans la roche, le village médiéval de Saint Cirq Lapopie ainsi que le site du château de Cénevières, dominant le Lot. Puis, en suivant la vallée du Célé, à Cabrerets et ses maisons troglodytes, la grotte de Pech Merle à l’art pariétal authentique. Points de vue sur le Célé au château de Geniez à Sauliac, à l’abbaye bénédictine St Pierre de Marcilhac et au monastère ND de Val Paradis d’Espagnac Sainte Eulalie. Nuit à Figeac.

Jour 3 : les Causses du Quercy

Visite de la vieille ville de Figeac, de la place des écritures et du musée des écritures du monde, autour de Champollion. Capdenac le Haut domine le Lot, ancien oppidum gallo-romain d’Uxellodunum. En remontant dans les Causses, visite du château d’Assier, de la Première Renaissance, bâti par un proche de François Ier. Dans les collines boisées, contreforts du Massif central, Lacapelle-Marival est fondée en 1270 comme son château. Installation en gîte pour cinq nuits dans la vallée de la Dordogne.

Jour 4 : le Causse de Gramat

Par le village et la cascade d’Autoire, l’église romane d’Auvergne Saint Blaise de Lavergne, Gramat médiévale et son château de la Pannonie, les sanctuaires de Rocamadour, dédiés à la Vierge noire, par l’ascenseur des pèlerins. Presqu’aussi joliment perché avec son église romane, le gouffre de Padirac. Retour au gîte.

 

Jour 5 : une escapade en Corrèze

La Vicomté de Turenne est un État féodal après les croisades, se démarquant des belligérants de la Guerre de Cent ans. Son centre est en Corrèze aujourd‘hui mais le Lot de la vallée de la Dordogne lui appartenait. Par le beau village de Curemonte, visite du château de Turenne et de l’église Notre Dame-Saint Pantaléon. Puis la célèbre cité de Collonges la Rouge. Par Beaulieu sur Dordogne, l’abbatiale St Pierre et son tympan du Jugement dernier, retour au gîte et dans le Lot.

 

Jour 6 : vallée de la Dordogne

Dans la boucle rocheuse du fleuve, Carennac, dominée par le château des Doyens, offre le prieuré clunisien St Pierre du XI° au tympan sculpté du XII°. Puis Gluges et les vitraux offerts par Edith Piaf, les tours de défenses de Montvalent.  Descente vers le port de Creysse jusqu’à Souillac et l’abbaye sainte Marie, mère de 80 prieurés, pour son portail intérieur où Isaïe danse et le musée des automates. Par Martel, ville animée aux 7 tours et une belle halle, retour au gîte.

 

Jour 7 : le Quercy de la vicomté de Turenne

Par le beau village de Loubressac, à Prudhomat, visite du château-forteresse du XIII° de Castelnau-Bretenoux. Puis la bastide du XIII° de Bretenoux et, à Saint Michel-Loubéjou, les maisons à souillardes. A Saint Céré, la place du Mercadial et le musée-château de St Laurent-les-Tours, où Jean Lurçat créa ses tapisseries au milieu du XX°. Enfin, à St Jean-Lespinasse, le château de Montal, conçu en Première Renaissance par Jeanne de Balsac, a sa façade restaurée par l’atelier de Rodin et son jardin restauré. Retour au gîte.

 

Jour 8 : entre Dordogne et Lot

Route vers Gourdon qui a gardé une forte identité médiévale, portes fortifiées, maisons à colombages, ruelles étroites sinuant jusqu’à l’esplanade de l’ancien château. Puis route vers l’aéroport pour l’avion du soir.

Ce prix comprend 

pour 7 voyageurs :

- Les vols nationaux, ainsi que les transports divers et variés mentionnés dans le programme
- Un minibus privé avec Corentin Sanchez Douillard pour chauffeur

- Les entrées sur les sites, excursions et activités mentionnées dans le programme
- Geneviève Sanchez et Corentin Sanchez Douillard, comme guides culturels
- L'hébergement sur la base d'une chambre double/ twin avec salle de bain à partager

- La demi-pension sans les boissons. En repas locaux cuisinés maison par notre spécialiste culinaire, Corentin.

 

Il ne comprend pas :
- L’acheminement vers et depuis votre aéroport de départ
- Les repas hors demi-pension et les boissons
- L’assurance annulation (vous pouvez en bénéficier en payant le voyage avec une carte bancaire qui la comprend)

- La chambre individuelle à 200 €
- Les pourboires

Le_19_à_Saaremaa_(3).jpg
encore moi.jpg